Pension de réversion : en 2024, il ne faudra pas dépasser ce plafond pour pouvoir la toucher

Un couple devant les impôts @Pexels

Attention, cette année, les pensions de réversion sont en cours de changement et ces modifications concernent tous les couples.

Des propositions pour plus d’équité

Il est tout d’abord utile de rappeler que ce dispositif permet de bénéficier d’une partie de la retraite qu’aurait perçue le conjoint décédé ou qu’il aurait pu percevoir, selon plusieurs critères qui varient en fonction de la situation.

Pour fin 2024, le conseil d’orientation des retraites a été chargé de formuler des propositions concernant les pensions de reversions. Et selon, afin d’harmoniser les quatre points clefs qui permettent le calcul de la pension de réversion : les ressources, l’âge minimal, la condition de non-remariage et le taux de réversion.

Actuellement, pour bénéficier de la pension de réversion du conjoint décédé dans le régime de base, il faut avoir 55 ans au minimum. Il n’y a pas de limites pour certains autres régimes. L’harmonisation de l’âge minimum semble ainsi souhaitable pour des raisons d’équité, selon le rapport.

Découvrez aussi :  Banque : comment faire pour augmenter son découvert autorisé

Une autre suggestion a été émise par ce document de travail : la pension de réversion pourrait être ouverte aux partenaires à la condition d’une certaine durée de vie commune. Comme au Japon ou au Canada.

Les critères pour une pension de réversion en 2024

Cette année 2024, pour pouvoir bénéficier d’une pension de réversion, il ne faut pas percevoir plus de 24 232 € par an si vous vivez seul ou 38 771,20 € par an si vous êtes en couple, qu’il s’agisse d’un mariage, d’un Pacs ou d’une union libre.

Les revenus pris en compte incluent notamment salaires, pensions de retraite, allocations chômage, pension d’invalidité ou indemnités journalières en cas d’arrêt maladie ou d’accident. Les revenus issus des comptes d’épargne sont également ajoutés. La résidence principale est exclue de ce calcul. Enfin, si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, un revenu fictif de 3 % de sa valeur sera décompté.

10 thoughts on “Pension de réversion : en 2024, il ne faudra pas dépasser ce plafond pour pouvoir la toucher

  1. bonjour si je comprend bien , si nous avons de l’épargne sur livret on pourra plus toucher cette pension reversion ?combien il décote ? par contre on ne perd plus la pension reversion si on est en couple ? CORDIALEMENT

  2. POUR bénéficier d’une pension de reversion non seulement il y un plafond assez bas, mais SURTOUT on supprime à la personne restée seule la demi part concernant la déclaration d’impôts; c”est une HONTE quand on voit tous les privilèges dont bénéficient les gens du gouvernement après seulement 6 mois d’existence ou d’inexistence.

    1. Je suis bien d’accord avec votre commentaire on nous penalise partout sauf à ces personnes qui bénéficient déjà de tous les privilèges c’est scandaleux on travaille toute une vie pour ne recevoir que des miettes ,si on a un bien immobilier c’est qu’on c’est endetté pendant 20\\ 25 ans en se serrant aussi la ceinture et aujourd’hui on taxe encore 3% qu’elle honte ce pays

  3. C’est scandaleux.
    La personne qui reste ne pourra pas assumer son logement avec cette modification : charges et entretien idem pour un. Lorsque l’on a cotisé pour protéger son conjoint, c’est de l’argent détourné qui aurait pu être placé ailleurs.
    Plus aucune confiance, déjà qu’il y en avait pas beaucoup.

  4. Mon mari est décédé à 59 ans ; il a cotisé toute sa vie depuis son très jeune âge et parce que j’ai trimé pour avoir un salaire à peu près correct je n’ai pas droit à sa reversion !!! c’est honteux et scandaleux !!!

  5. Je reviens sur mon commentaire car j’ai omis de préciser que si mon mari avait été fonctionnaire j’aurais droit à sa reversion !!! c’est pas un comble cela ?

  6. J’ai vécue maritalement pendant 41 Ans mon compagnon est décédé à 76 ans il était professeur d’éducation physique l’on m’a indiqué que je n’avais pas le droit à une pension de réversion n’étant pas mariée depuis 4 ans est ce que la loi a changé puis je prétendre à une pension je ne perçois pas une retraite supérieure au montant désigné

  7. bonjour, vous oublier aussi qu’il faut partager avec les ex et si l’ex dépasse le plafond vous n’avez pas droit il faut attendre qu’elle décède ! est-ce toujours d’actualité ?

  8. bonjour
    est-ce que la réversion de pension agirc ou arco du conjoint décédé entre en compte pour le calcul du montant des revenus ?

  9. Bonjour, J’avoue que je ne comprends plus rien : ils changent continuellement les lois pour les pensions de réversion. Je ne touche pas, loin s’en faut, 24.000 € annuels de revenus, ait ici des charges très élevées, mais étant copropriétaire de mon appartement je suis dévaluée de 3 % de ma pension, ça ne rime à rien, parce que j’ai d’énormes charges ! De plus quand on voit tous les privilèges accordés à ces gens du GVT ça me met mal à l’aise. Eux s’en foutent complètement, pourtant ce sont les travailleurs qui font que le GVT peut fonctionner, NON ? J’ai travaillé tte ma vie, feu mon petit mari aussi, donc je ne comprends vraiment rien à leur loi d’imbécile, si ce n’est qu’en réduisant NOS DROITS (femmes ou hommes pour les réversions) on rembourse leurs dettes insensées;

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *