Pourquoi les Français se tournent de plus en plus vers les cryptomonnaies ?

cryptomonnaie

En cette ère de numérisation croissante de l’économie, le phénomène des cryptomonnaies continue de gagner du terrain en France. Malgré les turbulences et les scandales affectant l’industrie, une tranche significative de la population française semble se tourner vers ces actifs numériques comme alternatives d’investissement ou simple curiosité technologique.

L’attrait grandissant pour les cryptomonnaies

Selon une étude récente, le début de l’année 2024 a vu une augmentation notable du nombre de Français possédant des cryptomonnaies. Toujours selon les données, près de 12% des citoyens français, soit environ 6,5 millions d’individus, ont intégré les cryptomonnaies dans leur portfolio d’investissement, comparativement à 9,4% un an auparavant.

Cet intérêt pour les cryptomonnaies survient malgré les montagnes russes que connaît le secteur. Le rapport souligne que cette progression est en phase avec la remontée des valorisations sur le marché des cryptomonnaies. Au moment de l’étude, la capitalisation totale du marché était évaluée à 1 700 milliards d’euros, un rebond remarquable comparé aux 900 milliards un an plus tôt.

Un profil d’investisseur diversifié

S’intéressant au profil des détenteurs de cryptomonnaies, l’étude met en lumière des chiffres intéressants. Alors que les catégories socioprofessionnelles supérieures (CSP+) représentent 49% des détenteurs, les foyers aux revenus inférieurs gagnent du terrain avec 31% d’entre eux percevant moins de 18 000 euros par an, un chiffre en hausse par rapport à l’année précédente.

Quant à la composition des portefeuilles, le Bitcoin reste sans surprise le favori des Français. En effet, 60% des investisseurs ont déjà détenu la première cryptomonnaie en terme de capitalisation. Parallèlement, le nombre moyen de cryptomonnaies différentes possédées par un investisseur s’élève à 1,8, témoignant de la diversification croissante des actifs détenus par les Français.

Prudence et modération dans l’investissement

En termes de montants alloués, la majorité des investisseurs en cryptomonnaies demeurent prudents – trois quarts d’entre eux ont investi moins de 500 euros. Néanmoins, on constate une augmentation des sommes investies dans les intervalles allant de 500 à 5 000 euros et de 10 000 à 50 000 euros.

Les transactions restent également modérées puisque 80% des détenteurs de cryptomonnaies effectuent moins de deux transactions par mois, bien que ce pourcentage révèle une baisse par rapport à l’année précédente.

Sur la question des nouvelles formes d’investissement comme les ETF, près de la moitié des répondants indiquent qu’ils préfèrent détenir directement des cryptoactifs plutôt que de passer par des véhicules d’investissement indirects.

L’intérêt autour des cryptomonnaies s’affirme donc en France, avec une démocratisation progressive de cet investissement autrefois associé à un public d’initiés. Reste à suivre l’évolution de cette tendance dans le contexte d’une réglementation qui ne cesse d’évoluer et de se préciser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *