Agirc-Arrco : revalorisation en vue pour les petites pensions

Retraités. @Adobe

Une nouvelle mesure de solidarité devrait voir le jour en 2024. On vous explique.

Ceux à moins de 85 % du Smic

Les partenaires sociaux ont entamé de nouvelles discussions. Elles visent à instaurer une augmentation des plus petites pensions Agirc-Arrco à partir de 2024. Ce projet va concerner principalement les pensions inférieures à 85 % du Smic, incluant ceux qui ont eu des périodes de chômage ou une carrière fractionnée à cause d’un handicap.

Pour le moment, on ne connaît ni les modalités d’application de cette hausse, ni les conditions d’éligibilité. Elle pourrait contribuer au financement de la pension minimale contributive.

Au-delà de ce dispositif, toutes les retraites de base ont été augmentées de 5,3 % depuis janvier 2024, alors que la hausse devait être de 5,2 %. L’ASPA ou minimum vieillisse est aussi concerné par cette hausse de 5,3 %. Les agents contractuels de la fonction publique verront leur pension être augmentée dans les mêmes proportions.

A savoir, les pensions complémentaires gérées par l’Agirc-Arrco suivent leurs propres règles de revalorisation. Avec certaines exceptions : les pensionnaires d’Alsace-Lorraine verront leur augmentation appliquée à partit du 1er février avec effet rétroactif.

La hausse de 5,3% s’appliquera également aux pensions de base de survivant, aux allocations de solidarité pour les personnes âgées, ainsi qu’à la pension de veuve dont le montant maximum passera de 662,70 € à 697,82 €.

A suivre…

À noter aussi que depuis le 1er octobre 2023, les pensions minimales sont au moins de 100 €. L’Agirc-Arrco a déjà procédé à une augmentation des pensions complémentaires au 1er novembre 2023.

Les petites pensions peuvent donc s’attendre à des revalorisations au cours de l’année 2024, dont les modalités d’application restent encore à définir. Reste maintenant à suivre l’évolution des discussions entre partenaires sociaux.

One thought on “Agirc-Arrco : revalorisation en vue pour les petites pensions

  1. Bonjour,
    Je voulais vous écrire,mais je ne sais plus votre adrsse, mais j’ai des problème de santé , les miens chute de velo
    avec fracture du cotyle que les chirurgiens n’ont pas voulu m’opérer en pretenttant que cette fracture aller se remettreen place toute seule, hellas,cela fait mois, et je ne marche tj pas….en plus, mon épouse qui a une maladie d’alzheimer et que je garde à la maison, je n’ai pas voulu merttre dans une maison de santé, c’est trés cher surtout
    protection (non remboursable) elle est grabaterre……avez-vous une solution?
    Merci pour votre solution éventuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *