Tout ce qui va changer pour l’automobiliste en 2024

Plusieurs évolutions ont été actées ce 1er janvier 2024. On fait le point.

Bonus écologique

Désormais, pour avoir le bonus écologique, la voiture doit répondre à un score environnemental. Cela afin de favoriser des véhicules fabriqués en Europe et en France.

Le seuil de déclenchement du malus à partir de 118g/km contre 123 auparavant. De plus, le malus maximal passe de 50 000 à 60 000 € à partir de 226 g/km de CO2.

Le malus au poids est aussi revu à la hausse en 2024 et reste progressif.

Nouveautés concernant les ZFE

Les ZFE sont des zones urbaines dans lesquelles la circulation des véhicules les plus polluants est interdite, car les gaz à effet de serre sont néfastes pour les habitants. Depuis le 1er janvier 204, les villes suivantes interdisent les véhicules Crit’Air 4 : Montpellier, Lyon, Nice, Grenoble, Strasbourg.

La ville de Marseille prévoit l’interdiction aux véhicules Crit’Air 3 en septembre 2024. La métropole du Grand Paris reporte la ZFE Crit’Air 3 à début 2025, après les Jeux Olympiques. Les conducteurs en infraction encourent un PV de 135 €.

La voiture devient plus intelligente

L’assistance de vitesse intelligente (AIV) maintient la vitesse du véhicule selon les vitesses en vigueur. Obligatoire à partir de juillet 2024.

Le feu stop clignotant permet de signaler aux véhicules un freinage de manière urgente.

La boite noire enregistre les données du véhicule en cas d’accident. Vitesse, trajectoire, freinage, les données sont ainsi utilisables pour voir les mis en cause lors d’un choc.

Le permis à 17 ans

En juin 2023, l’abaissement de l’âge pour passer le permis à 17 ans a été acté. La mesure sera appliquée dès que le décret sera publié.

En décembre 2023, le ministre de l’Économie a annoncé l’arrêt du dispositif du chèque carburant. Cette indemnité de 100 € avait pour but de préserver le pouvoir d’achat des automobilistes. Il sera remis en vigueur quand le prix du litre atteindra les 1,95 €.

One thought on “Tout ce qui va changer pour l’automobiliste en 2024

  1. ils sont complétement à la masse ils sanctionnent les automobilistes de
    10000 euros pour un écart de 5 grammes de co2, mais cela ne les a pas gênés d’ ouvrir deux centrales à charbon, parce que la aussi ils avaient fermés la centrale
    nucléaire de Fessenheim, qui elle aussi ne polluée pas cherchez l’erreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *