Salaire : faites-vous parties des métiers qui ont connu une forte hausse en 2023 ?

L’état des rémunérations en France a connu des fluctuations intéressantes en 2023, avec les dernières données publiées par la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Dares) révélant des évolutions divergentes selon les catégories socioprofessionnelles. Ces statistiques, préliminaires et susceptibles d’éclairer sur les tendances économiques de l’année passée, méritent une analyse approfondie pour comprendre les dynamiques du marché du travail hexagonal.

Les salaires des ouvriers dépassent l’inflation

D’après les récents chiffres de la Dares, une progression dans la rémunération des ouvriers et employés est observée. Pour le dernier trimestre de l’année écoulée, le salaire horaire de base dans le secteur privé pour les entreprises de plus de 10 salariés (hors certaines exceptions comme l’agriculture) a bénéficié d’une hausse de 0,4%. Sur l’ensemble de l’année, cette augmentation atteint 4,1%, une croissance significative notamment en regard de l’inflation qui s’établit à 3,6% sur la même période.

Variations disparates selon les catégories

L’évolution des salaires montre toutefois des disparités notables en fonction des catégories socioprofessionnelles. En effet, tandis que les ouvriers ont enregistré une augmentation annuelle moyenne de 4,3%, les employés ont profité d’une hausse moindre, à hauteur de 3,9%. Les professions intermédiaires suivent avec une évolution de 3,7%, et les cadres ferment la marche avec une croissance de 3,3% de leur salaire mensuel de base, subissant de ce fait une érosion de leur pouvoir d’achat.

Anticipation pour 2024 et au-delà

Le contexte économique s’oriente vers une modération de l’inflation en 2024, anticipée à redescendre à 2% en 2025 selon François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France. Cet environnement pourrait encourager les entreprises à maintenir, voire à renforcer, les politiques de revalorisation salariale. Les estimations des cabinets de conseil suggèrent des augmentations salariales allant de 3,6% à 4% pour l’ensemble des secteurs d’activité en 2024. Il est notable de mentionner que 84% des membres de CroissancePlus envisagent des augmentations allant jusqu’à 5%, ce qui inclut également les primes de partage de valeur, d’après les mots d’Audrey Louail, présidente de l’organisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *