Prime de Noël : qui sera concerné par l’aide en janvier 2024

La prime va tomber pour les bénéficiaires pour les prestations sociales. Comment va-t-elle versée dans le temps ?

Coup de pouce bienvenu

La prime de Noël 2023, va être versée en janvier 2024. Gérée par les caisses d’allocation familiale, la MSA et Pôle emploi, cette aide est très attendue par les foyers précaires. Cette aide, destinée aux familles bénéficiant de prestations sociales, est gérée par les caisses d’allocations familiales (CAF), la mutualité sociale agricole (MSA) et Pôle emploi. Elle constitue dans tous les cas un coup de pouce bienvenu. Elle est normalement distribuée au mois de décembre, pour soutenir les dépenses pendant les fêtes. Elle peut cependant être versée en janvier !

Selon les informations fournies par la caisse nationale d’allocations familiales (Cnaf), si vous percevez le revenu de solidarité active (RSA), l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou l’allocation équivalent retraite (ARE) au titre du mois de novembre, vous êtes éligible en décembre.

Mais les personnes pour qui les droits débutent en décembre, le versement de la prime de noël est reporté au mois de janvier 2024.

Des justificatifs à fournir

Si la prime de noël est généralement versée en une seule fois, les familles monoparentales peuvent bénéficier d’un complément. Cette possibilité est définie par l’article 2 du décret du 14 décembre du Journal officiel qui régule la prime de noël pour 2023. La demande de complément doit intervenir au plus tard le 31 mai 2024. Pour effectuer cette demande, les familles monoparentales doivent fournir une attestation sur l’honneur, une attestation de paiement de l’organisme (CAF ou MSA) ainsi qu’un livret de famille.

Ainsi, la prime de noël souligne son rôle de complément de revenus. Elle s’adapte aux besoins spécifiques des ménages vulnérables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *