Airbnb : voici les conséquences de la baisse de l’abattement fiscal

Location Airbnb. @Adobe

Coup dur pour les propriétaires de locations saisonnières : l’abattement fiscal risque de passer de 71 % à 30 % si le texte adopté à l’Assemblée nationale, venait à être promulgué.

Faire plier les propriétaires

Cette nouvelle loi annonce-t-elle la fin du boom des locations meublées ? Ce lundi 29 janvier 2024, l’Assemblée nationale a adopté en première lecture un texte qui fait passer de 71 % à 30 % le taux d’abattement fiscal pour les locations meublées de tourisme.

Cette mesure vise à forcer les propriétaires à mettre davantage de locations longue durée sur le marché. Car cette incitation fiscale concernait le régime fiscal de location meublée non-professionnelle (LMNP) sous régime du micro-BIC.

Il s’applique encore actuellement aux revenus liés à la location meublée ne dépassant pas 72 600 €. Un abaissement de cet abattement fiscal reviendrait à augmenter les impôts, Capital s’est intéressé à plusieurs profils ayant un taux marginal d’imposition de 30 %.

Des hausses impressionnantes

Le premier est propriétaire à Paris et loue en Airbnb une vingtaine de nuits par an pour 250 € la nuitée. Cela donne 5 000 € bruts par an. Pour le moment, ses revenus imposables sont de 1450 € imposables, ils passeraient à 3 500 € avec la nouvelle loi. Ce qui ferait passer son impôt sur le revenu et ses prélèvements sociaux de 654 euros à 1 580 euros (+141,59 %).

Second cas, le propriétaire d’une résidence secondaire à Nice. Qui loue son bien une centaine de nuits par an au tarif de 200 € la nuit. Avec 20000€ de revenus annuels, seuls 5800 € sont imposables aujourd’hui. Avec la nouvelle loi, cette somme passerait à 14 000 €, avec pour conséquence d’avoir des impôts et prélèvements sociaux qui passeraient de 2 619 € à 6 322 €, soit + 141,39 %. De quoi refroidir bien des propriétaires…

One thought on “Airbnb : voici les conséquences de la baisse de l’abattement fiscal

  1. Bonjour,
    Je demande s’il n’y a pas de majoration supplémentaire pour m’on épouse qui a une maladie d’alzheimer et que elle est obligé de rester dans un fauteuil nuit et jour et les changes coutes cheres…..que faut-il produire? cretificat?médical ou autre?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *