Taxe foncière 2024 : Êtes-vous concerné par cette nouvelle exonération immédiate ?

Taxe foncière 2024 : Êtes-vous concerné par cette nouvelle exonération immédiate ?

Dans l’optique d’offrir un panorama complet des évolutions fiscales affectant les propriétaires en France, nous avons entrepris un travail de décryptage des récentes modifications sur la taxe foncière prévues pour 2024.

Réforme de la taxe foncière en 2024

La taxe foncière, cette charge annuelle incombant aux propriétaires et usufruitiers immobiliers, a connu quelques ajustements notable pour l’année 2024. Les collectivités locales avaient jusqu’au 15 avril pour ajuster leur taux, et pour les contribuables, le calendrier des paiements fixe l’échéance en octobre.

Une augmentation minimale de 3,9% de cette taxe a été annoncée, reflétant l’inflation et ses impacts sur les valeurs locatives qui déterminent le montant à payer. En moyenne, les occupants d’une maison s’acquittaient de 1.019 euros en 2023, tandis que ceux d’un appartement déboursaient dans les alentours de 811 euros. Bien que certaines villes aient opéré des hausses significatives, le cabinet Finances et Stratégies Locales, qui a anonymement publié des données financières détaillées des collectivités, fait état d’une tendance générale à la stabilité.

Découvrez aussi :  Argent, gaz, impôts, loyers : ce qui change pour juillet 2023

Exonération pour les seniors de plus de 75 ans

Un aspect moins traité des récents bouleversements fiscaux réside dans les mesures d’allègement pour les seniors. Les propriétaires âgés de plus de 75 ans, au 1er janvier de l’année d’imposition, peuvent prétendre à une exonération de la taxe pour leur résidence principale, sous conditions de revenus entre autre. Ce revenu de référence fiscal, obtenu dans le “cadre Vos références” sur les avis d’imposition, ne doit pas dépasser le seuil fixé selon le nombre de parts dans le calcul de l’impôt sur le revenu.

Pour faire valoir ce droit, les seniors éligibles doivent effectuer une demande proactive auprès du centre des Finances publiques, bien que la taxe d’enlèvement des ordures ménagères reste toujours exigible.

Implications et démarches

Il est conseillé aux contribuables de se tenir à jour avec ces dispositions et, pour ceux éligibles aux exonérations, d’entamer leurs démarches le plus tôt possible, afin de s’assurer de bénéficier de ces avantages fiscaux. Les nouvelles méthodes de calcul et les ajustements de taux impliquent également de revoir les budgets prévisionnels de tous les propriétaires concernés en France.

Découvrez aussi :  Impôts : serez-vous parmi les personnes ciblées par les nouveaux contrôles fiscaux ?

Ces informations devraient offrir un éclairage sur les modifications majeures de la politique fiscale immobilière en France et permettre aux propriétaires de mieux anticiper l’impact sur leurs finances personnelles. Pour plus de détails et un suivi personnalisé, il est toujours recommandé de consulter les professionnels du droit fiscal ou de se rapprocher des centres des Finances publiques locaux.

8 thoughts on “Taxe foncière 2024 : Êtes-vous concerné par cette nouvelle exonération immédiate ?

    1. , si vous aviez plus de 75 ans le 1er janvier 2023 et si votre revenu fiscal de référence (RFR) de 2022 ne dépasse pas 11 885 € (vous êtes seul) ou 18 233 € (vous êtes marié ou pacsé), vous bénéficiez de plein droit cette année d’une exonération de taxe foncière sur votre résidence principale

    1. si vous aviez plus de 75 ans le 1er janvier 2023 et si votre revenu fiscal de référence (RFR) de 2022 ne dépasse pas 11 885 € (vous êtes seul) ou 18 233 € (vous êtes marié ou pacsé), vous bénéficiez de plein droit cette année d’une exonération de taxe foncière sur votre résidence principale

    1. si vous aviez plus de 75 ans le 1er janvier 2023 et si votre revenu fiscal de référence (RFR) de 2022 ne dépasse pas 11 885 € (vous êtes seul) ou 18 233 € (vous êtes marié ou pacsé), vous bénéficiez de plein droit cette année d’une exonération de taxe foncière sur votre résidence principale

  1. J’ai 76 ans depuis janvier 2024 et je voudrais savoir si j’ai droit à cette exonération de la taxe foncière cette année ? Que faire ?

    1. si vous aviez plus de 75 ans le 1er janvier 2023 et si votre revenu fiscal de référence (RFR) de 2022 ne dépasse pas 11 885 € (vous êtes seul) ou 18 233 € (vous êtes marié ou pacsé), vous bénéficiez de plein droit cette année d’une exonération de taxe foncière sur votre résidence principale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *