Pension de réversion : est-ce qu’on la touche à vie ?

La pension de réversion. @Adobe

La pension de réversion permet au/à la conjoint(e) survivant(e) de bénéficier d’une partie de la pension de retraite de leur conjoint(e) décédé(e), tant que les conditions d’attribution sont remplies.

La pension de réversion est un dispositif solidaire visant à aider les conjoints survivants à garder une continuité de revenu et de confort. Cela est une vraie aide pour les veufs ou veuves précaires.

Quelles en sont les conditions ?

La pension de réversion ne peut être versée qu’à un(e) survivant(e) de plus de 55 ans remplissant les conditions de ressources et de statut marital. Tant que cela est le cas, vous pouvez percevoir cette pension de réversion  à vie.

Peut-on perdre cette pension ?

Il est en effet possible de la perdre, si votre situation change et que vous ne remplissez plus les conditions citées ci-dessus.

Deux facteurs principaux peuvent conduire à perdre la pension de réversion :

  1. Pour l’année 2024 vos ressources ne doivent pas dépasser 24.232 euros brut par an (c’est-à-dire 2.019,33 euros par mois) si vous vivez seul ou 38.771,20 euros brut par an si vous vivez en concubinage. Seules exceptions : si votre conjoint décédé était agent de la fonction publique ou avocat ou s’il touchait des retraites complémentaires, alors vous pourrez possiblement garder la pension de réversion.
  2. Si vous refaites votre vie avec quelqu’un :
  • En cas de mariage, vous pouvez garder votre pension de réversion si votre conjoint(e) disparu(e) travaillait dans le secteur privé (tout en perdant l’accès à la réversion complémentaire en cas de pacs ou de concubinage).
  • En cas de mariage, pacs ou concubinage et que votre conjoint(e) disparu(e) était indépendant, vous conservez la pension de réversion intégralement.
  • En cas de mariage, pacs ou concubinage et que votre  conjoint(e) disparu(e) était agent de la fonction publique, alors vous perdez votre accès à la pension de réversion.
Découvrez aussi :  Retraite : comment bénéficier d’un coup de pouce de 160 €

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *